motos anciennes de course vma endurance
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Trottinette électrique pliable Xiaomi Mi Scooter Pro 2 à 399€
399.99 €
Voir le deal

 

 Compte rendu de la 41 à Misano

Aller en bas 
+4
thierysp
GB Classic
Mécanono
kikekoka
8 participants
AuteurMessage
rogerboldor
Admin
rogerboldor


Masculin Nombre de messages : 7737
Age : 75
Localisation : montfermeil
Date d'inscription : 29/06/2009

Compte rendu de la 41 à Misano Empty
MessageSujet: Compte rendu de la 41 à Misano   Compte rendu de la 41 à Misano Icon_minitime3/11/2021, 23:32

Le mar. 2 nov. 2021 à 21:37, Pierre d'Imbleval <> a écrit :
Chers amis, team, sponsors, sympathisants, groupies, donateurs, …
 
Nous voici au terme de notre deuxième saison covidesque et donc l’heure de tirer le bilan de cette 11eme saison de course. Autant vous le dire tout de suite, il y aura un peu d’amertume dans mes propos du jour tant le sort s’est légèrement acharné…
Les deux dernières courses de la saison 2021 s'enchaînent en 15 jours et après un séjour à Spa peu concluant, le rendez-vous italien de Misano s’annonce décisif ! Nous scorons à 1 point seulement du premier au championnat Classic et il faut avouer que la 6 et ses pilotes sont de sacrés clients …
Bref, Misano c' est loin mais après l’été pluvieux que nous avons tous traversé, ce sera bien agréable de passer un petit WE sur la côte adriatique !! Au coup de sifflet de sa région d’origine, chaque membre de l’équipe se met en route pour être en place le jeudi soir et attaquer sereinement the « Final Round »
Sont au rendez-vous :
Richard, Gilles et votre serviteur tout de cuir vêtus
Bruno, Valentin, Pascal, Christian aux pinces, tournevis, extincteur et j’en passe
Jean-Luc, Brigitte et Claude jongleront avec les chiffres du panneau et de la consommation d’essence
La fée Marie à l’orchestration logistique et à la restauration de tout ce petit monde
 
Je rejoins Pascal à la Bourboule le mercredi soir pour enquiller les 1000 bornes de voyage le lendemain. Le moral est au beau fixe comme le soleil, mais à 100 kms de Misano , on a le sentiment de se rapprocher de la bague du Hardi dans les Visiteurs (les grands cinéphiles sauront de quoi je parle). Le ciel s’assombrit de plus en plus et bientôt c’est la mousson qui s’abat à l’approche du circuit. Sympa !!
Dans le même registre, nous apprécions d’entrée les talents d’organisation de nos voisins latins : la tente d’accueil pour procéder aux vérifications sanitaires et délivrer les passes d’entrée circuit ploie sous la tempête et a la capacité d’abriter seulement 10% des concurrents !! Ils n’avaient vraisemblablement pas surveillé la météo !
La soirée d’installation tourne au cauchemar avec un filtrage inexplicable (et qui restera inexpliqué) des véhicules à l’entrée du circuit. Richard qui probablement était sur place avant tout l’équipe va mettre 5 heures à faire rendre gorge aux cerbères qui la gardent !!
Vu le temps à l’extérieur, on improvise un camp de gitans dans le stand minuscule qu’on partage avec le DD moto team 169. Des potes de longue date qui mettent l’ambiance et ne se laissent pas abattre en préparant une raclette odorante pour le dîner !!
De notre côté, on ne se laisse pas faire non plus avec le fameux colombo saumon de madame Weber mère merveilleusement mitonné et servi par madame Weber épouse !!
Dans le stand voisin, un concurrent en Ducati semble très satisfait du barouf intenable de son twin poussif et nous en fait profiter jusqu’ à très tard. Allez au lit, après quelques palabres et incantations contre la pluie, on décide qu’il fera jour demain. Rideau !
Vendredi assez chargé, avec vérifs administratives et techniques, essais libres pour valider Jolly Jumper père et fils, puis premières qualifs en fin de journée en n’oubliant pas le debrief pilotes cette fois-ci (cf compte rendu de Spa pour ceux qui ne sont pas assidus !) à 16h. Pour les vérifs, c’est entre 9h30 et 20h et c’est « par-là » dixit l’organisation italienne qui une fois encore surprend par sa désinvolture. En revanche, il faut reconnaître que les commissaires italiens sont plutôt pointilleux sur l’état des mobs et le respect du règlement technique. Plusieurs gugusses se pointant avec des tréteaux approximatifs et non conformes se verront reléguer à leurs chères études sans passer par la case départ !
On passe aux roulages. Gilles et mézigue allons faire les deux séances d’essais libres du matin chacun sur une des deux motos et on décidera de celle qu’on utilisera en qualifs et en course. Comme attendu, le plus jeune des deux brelons verts est bien plus facile à emmener avec sa géométrie presque moderne et emporte les suffrages.
Première séance qualif à 17h45 et c’est Richard qui s’y colle. Il a un compte vieux de deux ans à régler avec le virage numéro 4 de Misano. Il y a laissé une clavicule et quelques côtes en 2019 et a besoin d’exorciser !! Il revient au bout de 20 min avec un petit sourire qui confirme la reddition de ses démons.
Gilles part pour son run et est d’entrée de jeu dans le coup. Quant à moi, sur un circuit qui tourne beaucoup à droite et donc peu favorable à ma jambe en bois, j’essaye de ne pas trop mal figurer mais suis clairement peu à mon aise… Au bout de trois tours, je commence à prendre mes repères mais visuellement quelque chose me gêne dans le virage 3 (oui c’est ça, celui qui précède le 4), un long droite qui finit par un gros freinage . Il y a quelque chose qui traine sur la piste pas loin de la trajectoire idéale et je me dis que ce serait idiot de s’en mettre une sur cette grosse pièce en plastoc …au tour suivant, j’ai nettement l’impression que le bout de plastoc s’est déplacé légèrement, je jette un coup d’œil plus attentif et m’aperçois que c’est juste… Une mouette ! Yes !  Une vraie mouette ! Qui regarde les motos lui friser les moustaches sans broncher ! Incroyable. Les locaux nous conteront plus tard la légende qui veut que les laridés (un peu de culture ne vous fera pas de mal et oui la mouette est de la famille des Laridés) de la région de Riccione ont visiblement développé un amour pour les sports mécaniques inconnu de n’importe quelle autre race animale !!
Pas d’essais de nuit pour régler les phares à Misano, on s’y colle donc dans la voie des stands et c’est assez vite fait vu ce que crachent les ampoules LED !! Toutefois le démarreur de la moto semble assez faiblard et on se couche assez tard après que les mécanos aient finalement remplacer le câble d’alimentation par un homologue gros calibre. On a toujours un petit doute sur le circuit de charge qui nous a déjà fait peur à SPA mais l’alternateur semble délivrer ses 13V donc dodo et à demain pour le grand jour.
Le lendemain matin, lors d’un petit briefing entre pilotes, Richard nous fait part de sa décision de ne pas prendre part à la course, les temps sont relativement serrés entre nous et la 6 avec mon Richie un peu décroché et il veut mettre toutes les chances du côté de l’équipe pour tenter d’emporter le titre. Quel seigneur, quelle abnégation, quel esprit d’équipe. On en avait bien un peu parlé après la course de Spa mais là c’est fait, il est décidé. Il raccroche le cuir en compétition, finito la course au chrono ! Et je peux vous dire que ça me fait un gros quelque chose. Je dois aller voir la direction de course pour expliquer que mon pote ne roulera pas à mes côtés. Quand j’annonce ça au reste de l’équipe, les larmes viennent toutes seules en essayant de lui rendre l’hommage qu’il mérite et je me remémore tous les bons souvenirs de ces dix années de course ensemble depuis les premiers cris de Jolly Jumper jusqu’à aujourd’hui en passant par le titre européen en Classic 1000 en 2016. 
Bref c’est un moment important de la vie de notre équipe et on fait un tour de table pour s’assurer que malgré l’ascenseur émotionnel tout le monde se rappelle les consignes et le rôle qu’il ou elle doit jouer pour cette finale.
La deuxième séance qualifs du samedi se déroule donc à deux pilotes avec des améliorations sensibles dont le meilleur temps des Classic pour Gilles ! On ajuste la démultiplication, la position de conduite, pneus neufs et plaquettes neuves, bref tous les petits détails qui comptent et qui font partie du rituel d' avant course qui met pilotes et mécanos dans le sens de la marche.
La longue attente jusqu’ au départ de la course à 18h sera comblée par une non moins longue session de stratégie devant les ordinateurs où nous jouons avec les temps moyens au tour, la conso de la machine et la longueur des runs de chaque pilote. Bien sûr on maximise le temps de roulage de Gilles notre pilote le plus rapide et respectons le nombre de ravitaillements/changement de pilote obligatoires. Bref on se prend pour des pros !
C’est Gilles qui prendra le départ et c’est bien fait pour lui. Il n’a qu’à pas être le plus jeune et donc galoper le plus vite vers la moto !!
 
A un peu plus de 18h, le drapeau italien s’abaisse et la 41 part comme un boulet de canon. De la 22eme place sur la grille, Gilles pointe déjà à la 11eme à la fin du premier tour ! Quel talent ! Il continue de pousser jusqu’à la fin du relais et quand il me passe la machine, on pointe 6eme scratch et premier des Classic. A cet instant nous sommes Champions…mais ça c’était avant les drames
Vous êtes bien installés, mettez-vous en mode série, enfin série « catastrophe » pour être précis…un tour avant le retour de Gilles dans les stands, un concurrent explose son moteur et répand son huile sur la ligne droite des stands. Ça sent le Safety Car (SC) mais nous devons absolument ravitailler, avec un peu de chance je ressortirai des stands juste avant le premier passage de la SC et ce sera un coup de maitre….Bon autant vous dire de suite le « un peu de chance » se transforme en « beaucoup de malchance » et je reste bloqué à  la sortie des stands en attendant 4 bonnes minutes le premier passage de la voiture de sécurité …M… de M….Elle devait être en révision et nos amis italiens l’ont récupéré avec un peu de retard !
Je commence donc mon relais en file indienne. C’est très stressant malgré l’expérience car les motos font l’accordéon au gré des accélérations poussives de la SC. Certains se font surprendre et manquent de se foutre par terre en ne voyant pas la moto qui les précède brusquement ralentir.
A la relance, je passe en mode énervé et c’est là que je ferai mon meilleur temps du WE. Malheureusement le coup de la SC nous a fait passer de la 6eme à la 16eme place. Je rends la moto à Gilles à la 11eme place et le voilà reparti le couteau entre les dents prêt pour la remontada. Nous pointons 10eme scratch et aux fesses de la Kawasaki 6 quand je me soucie du nombre de tours qu’il lui reste à couvrir avant que je ne reprenne le manche…et c’est là que commence le deuxième épisode de la série catastrophe: le stand et le muret ne sont pas d’accord …on n’a pas compté le même nombre de tours et dans ces cas-là la sentence est sans appel : panne sèche ...après de trop longues minutes on le voit entrer dans la voie des stands en poussant la moto. On a perdu évidemment beaucoup de tours et nous ne sommes plus que troisième en Classic mais l’endurance a déjà procuré d’autres surprises par le passé et il faut y croire encore et toujours !!
Je reprends le manche bien décidé à repasser la 169 de nos amis mais néanmoins adversaires, mais jamais deux sans trois dans les séries catastrophes : le Brelon Vert a chopé le Covid et s’essouffle sur trois cylindres. Nous allons tout essayer pendant les tours suivants en rentrant à chaque fois pour chercher encore et encore la cause de la panne. A bout d’idées et après avoir changé batterie, bougies, bobines, …on prend la décision de rouler comme ça : la défaite peut-être, l’abandon jamais ! A cet instant nous sommes derniers de la course, oui j’ai bien dit derniers et je crois que cela ne nous était jamais arrivé en 10 ans. Cela dit c’est l’hécatombe chez les Classic et il y aura des points à prendre si nous finissons la course à la Manu c’est-à-dire « quoi qu’il en coute ». Mais le moral est en berne…
Le drapeau à damiers s’abaisse enfin et Gilles va au bout …on ne sait pas trop quoi penser, nous n‘avons pas fait les calculs de points sur les derniers tours et nous n’avons aucune idée des résultats finaux. Il faut attendre la délibération du jury pendant une heure pour être fixé. Notre meilleur espoir est de monter sur la troisième marche du podium en Classic sur cette course et pour le championnat on verra !
A l’heure dite, toute l’équipe est réunie sous le podium pour applaudir les valeureux vainqueurs, quand on devine dans les éclats de voix enthousiastes du speaker italien le nom de AML Racing pour la 3eme place de la course, on se met à cavaler comme des dératés pour grimper les escaliers et rejoindre les autres lauréats. Et là ça commence à phosphorer sévère dans nos petits cerveaux de racers. Si on fait 3 à la course alors on est 2 ou 3 au championnat donc sur la boite encore !!! Youpi !
Effectivement, Richard peut nous rejoindre sur le podium championnat et accrocher la breloque à son cou de vice-champion d’Europe Classic 2021. Je vous l’ai dit plus haut, ce Misano millésime 2021 c’était le grand huit des émotions. Une belle récompense pour toute l’équipe et pour tous ceux et celles qui ont participé au moins à une course avec nous.
Une dernière nouvelle vient nous faire redescendre de notre nuage, Bruno annonce son retrait de l’équipe pour les prochaines saisons. Des raisons honorables et personnelles lui imposent ce choix. C’est tout à fait respectable mais je veux ici lui exprimer tous nos remerciements pour toutes ces longues heures passées à câliner nos machines de course. Pour un pilote, avoir une totale confiance dans son mécano est indispensable pour pouvoir tout donner en piste sans appréhension alors un très grand merci à toi et à ton professionnalisme exigeant.
Pour finir, un grand merci à nos sponsors et donateurs Khardam, AML parts, Godier Genoud, Champion Lubricants, UPF, et Gil Begny bien sûr.
Que ferons-nous l’année prochaine ? Le Covid nous aura-t-il lâché le mollet ? Le championnat aura-t-il lieu ? Bref ….
….« Stay tuned » et vous le saurez au cours de l’hiver.
Pierre
AMLRacing #41
.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
kikekoka
Moderateur
kikekoka


Masculin Nombre de messages : 1179
Age : 57
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 29/03/2009

Compte rendu de la 41 à Misano Empty
MessageSujet: Re: Compte rendu de la 41 à Misano   Compte rendu de la 41 à Misano Icon_minitime4/11/2021, 07:30

Un délice à lire...👍
Pour les gens comme moi qui ne sont pas aux faits de l'endurance, peut-on avoir un peu plus de précisions et de détails ?
Du genre, le nom des equipiers, sont-ils, ont-ils été sur le forum, y a-t-il un post dédié à la moto?

En tous cas, bravo..👍✌
Revenir en haut Aller en bas
Mécanono

Mécanono


Masculin Nombre de messages : 399
Age : 55
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 17/10/2010

Compte rendu de la 41 à Misano Empty
MessageSujet: Re: Compte rendu de la 41 à Misano   Compte rendu de la 41 à Misano Icon_minitime6/11/2021, 19:25

Bravo Bravo Bravo
Très beau Cr, vraiment agréable à lire.
Cordialement.
Bruno
Revenir en haut Aller en bas
GB Classic

GB Classic


Masculin Nombre de messages : 1077
Age : 62
Localisation : IDF
Date d'inscription : 24/08/2013

Compte rendu de la 41 à Misano Empty
MessageSujet: Re: Compte rendu de la 41 à Misano   Compte rendu de la 41 à Misano Icon_minitime7/11/2021, 11:53

Merci  Bravo
Revenir en haut Aller en bas
thierysp

thierysp


Masculin Nombre de messages : 329
Age : 58
Localisation : saint priest
Date d'inscription : 01/03/2011

Compte rendu de la 41 à Misano Empty
MessageSujet: Re: Compte rendu de la 41 à Misano   Compte rendu de la 41 à Misano Icon_minitime7/11/2021, 17:56

Super le CR. albino
Revenir en haut Aller en bas
GEORGES

GEORGES


Masculin Nombre de messages : 2883
Age : 64
Localisation : SAINT JUNIEN
Date d'inscription : 21/06/2008

Compte rendu de la 41 à Misano Empty
MessageSujet: Re: Compte rendu de la 41 à Misano   Compte rendu de la 41 à Misano Icon_minitime10/11/2021, 22:16

Roger, toujours dans le coup, formidable !

Amitiés.
Revenir en haut Aller en bas
rogerboldor
Admin
rogerboldor


Masculin Nombre de messages : 7737
Age : 75
Localisation : montfermeil
Date d'inscription : 29/06/2009

Compte rendu de la 41 à Misano Empty
MessageSujet: Re: Compte rendu de la 41 à Misano   Compte rendu de la 41 à Misano Icon_minitime10/11/2021, 22:45

GEORGES a écrit:
Roger, toujours dans le coup, formidable !

Amitiés.
Je n'ai fait que mettre ce magnifique CR en ligne , c'est "Dimble" (Pierre Dimbleval) qui a fait ces courses et le compte rendu    Merci
Revenir en haut Aller en bas
dom27

dom27


Masculin Nombre de messages : 40
Age : 63
Localisation : eure
Date d'inscription : 08/02/2021

Compte rendu de la 41 à Misano Empty
MessageSujet: Re: Compte rendu de la 41 à Misano   Compte rendu de la 41 à Misano Icon_minitime11/11/2021, 13:58

Merci pour ce CR plein de suspense et d'émotions , on est à fond dedans quand on lie tout le déroulement de la course [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] petite question , AML RACING 41, çà un rapport avec le departement 41 ? car je connais bien le Loir et Cher .......bravo encore à toute l'équipe pour ce classement dans la course. albino albino albino
Revenir en haut Aller en bas
Le Jo

Le Jo


Masculin Nombre de messages : 31
Age : 61
Localisation : En pré grille
Date d'inscription : 07/01/2019

Compte rendu de la 41 à Misano Empty
MessageSujet: Re: Compte rendu de la 41 à Misano   Compte rendu de la 41 à Misano Icon_minitime17/11/2021, 18:23

Merci pour ce superbe compte rendu, cela nous a permis de vivre 'virtuellement' ces instants avec vous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Compte rendu de la 41 à Misano Empty
MessageSujet: Re: Compte rendu de la 41 à Misano   Compte rendu de la 41 à Misano Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Compte rendu de la 41 à Misano
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MetaBike : compte rendu
» compte rendu stage lavorato dans le 85
» Compte-rendu Diagonale Hendaye-Menton
» Compte rendu de Catégorie Saison 2009
» Compte-rendu de l'Open AFCPL de Penne d'Agenais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DES MOTOS SPÉCIALES :: PISTE :: COURSES DES MEMBRES-
Sauter vers: