motos anciennes de course vma endurance
 
AccueilPortailCalendrierS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 16  Suivant
AuteurMessage
macpepr

avatar

Masculin Nombre de messages : 549
Age : 58
Localisation : Arnouville (95)
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Coiffe d’amortisseur   1/4/2014, 01:17

A l’inverse de Myriam qui dévoilait ses charmes du haut vers le bas dans les années 70, Miss GPZ présente le haut de son amortisseur après avoir montré le bas. 
En bas, il manquait encore ça, pour relier le bras oscillant au basculeur. En haut sur la photo la pièce d’origine, en bas la version modifiée et réglable pour changer l’assiette en quelques coups de clé grâce au montage pas droit/gauche des rotules. Au moment de la photo, il manque le six pans sur la partie alu.



En haut, la greffe du Ohlins ne va pas prendre immédiatement. Il est un peu trop long, le logement dans le cadre est un peu étroit et trop en avant : le ressort risque de toucher dans l’avant du bras osc. Il faut un médicament anti-rejet pour que l’opération de modernisation de la suspension soit un succès non pas médical mais mécanique.



Il y avait plusieurs solutions pour accrocher la tête d’amortisseur (ce n’est pas une insulte !). La plus simple, souder de l’acier sur l’existant. Inconvénient, pour revenir en arrière il faut jouer de la disqueuse et détruire la belle peinture époxy qui viendra protéger le cadre. 
Deux autres solutions à base de coiffe en alu sur la tête d’amortisseur. Par l’intérieur ou par l’extérieur de l’attache existante. Un peu plus compliquée, la solution intérieure aboutit à une pièce plus compacte et permet un réglage en hauteur en interposant des cales. Ce réglage modifie l’attaque du basculeur sur le combiné et donc le début de la courbe de progressivité. C’est joli sur le papier, honnêtement, je n’ai pas une sensibilité de metteur au point suffisante pour détecter une différence. On ne sait jamais néanmoins.
La pièce sera taillée dans la masse de ce bloc de 7022 (le morceau de gauche).



On commence par les faces du parallélépipède rectangle (merci le correcteur orthographique) aux plus grandes cotes extérieures de la pièce finie.



Le pavé (plus simple non ?) usiné sur toutes les faces.



Création du tenon qui viendra dans la patte existante et des retours qui s’accrocheront telle la moule à son rocher sous les renforts de la patte.



De l’autre côté, la mortaise qui recevra la chape supérieure..



L’escalier au premier plan contournera le corps de l’amortisseur. Au fond, l’épaisseur des côtés de la mortaise résulte d’un « savant » calcul de résistance des matériaux que je vous confie comme un grand secret. 
L’acier de la patte du cadre fait en gros 3 mm d’épaisseur. Par sécurité, j’ai considéré que l’acier est deux fois plus solide que l’alu. Donc, élève Chaprot ? 6 mm d’alu, merci Chaprot qui lui ne se barre pas en courant dès qu’il y a trois notions de maths. Notez chers lecteurs que je n’ai pas consulté mes relations à la NASA sur ce coup-là.



La conception se fait « au fil de l’eau », comme souvent dans ce genre de bidouillage. Un montage à blanc pour vérifier que jusque là ça passe.



C’est bon, donc perçage et taraudage sont les deux mamelles non pas de Myriam (les anciens suivent ?) mais de votre serviteur. Au passage et comme la balance de la cuisine était disponible, une petite pesée : 304 g.



Après perçage du cadre et pose des vis, la pièce est en place.



Démontage et début du travail d’allègement, avec pesée systématique histoire de voir les progrès après chaque opération. Un perçage de 15 mm de diamètre dans le dessous du tenon pour commencer.



Moins 8 g, bof !



Matière inutile sur les côtés : 38 g de mieux



Les côtés du sommet ramenés aux 6 mm de matière syndicaux, 6 g ( je m’interroge un poil sur la fiabilité de la balance mais ça ne gêne pas quand on fait de la pâtisserie).



Encore moins efficace, 4 g grâce à ce coup de fraise dans le bas du tenon.



Vous m’enlèverez 12 g avec ces deux pentes (là où le « 236 » est inscrit).



Et enfin 9 avec ce dernier biais, soit tout de même un amaigrissement total de 25 %, sans abonnement dans un club de sport.



Il en reste certainement à gratter encore. On verra ça lors de l’élaboration d’une moto de GP ou si une bonne âme me dessine la pièce en CAO et me dit : « tu peux y aller sans risque de rejouer Ben Spies à Laguna Seca ». En attendant une vue de côté et une de dessus de la pièce finie et en place. Les petits trous que vous apercevez recevront les fils de sûreté des vis (d’ailleurs il en manque un).



Revenir en haut Aller en bas
TOMZJRACER

avatar

Masculin Nombre de messages : 1443
Date d'inscription : 04/06/2008

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   1/4/2014, 04:28

macpepr a écrit:
A l’inverse de Myriam qui dévoilait ses charmes du haut vers le bas dans les années 70, Miss GPZ présente le haut de son amortisseur après avoir montré le bas. 
En bas, il manquait encore ça, pour relier le bras oscillant au basculeur. En haut sur la photo la pièce d’origine, en bas la version modifiée et réglable pour changer l’assiette en quelques coups de clé grâce au montage pas droit/gauche des rotules.


Au moment de la photo, il manque le six pans sur la partie alu.









Au moment de la photo, il manque le six pans sur la partie alu.   albino  Exactement c'est plus facile pour le reglage w01 
Revenir en haut Aller en bas
ericm

avatar

Masculin Nombre de messages : 1422
Age : 46
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 11/07/2013

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   1/4/2014, 08:08

Bonjour Macpepr

Merci beaucoup pour ce topo très clair et drole en plus... mieux que des  cours, c'est super... :-)

Vivement la suite !

A+
Eric
Revenir en haut Aller en bas
Eldudo

avatar

Masculin Nombre de messages : 374
Age : 30
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   1/4/2014, 08:32

Superbe modif et bel usinage, c'est top de pouvoir suivre l'évolution  Merci 

Juste une remarque, si possible j'aurais conservé la fixation d'origine (avec les deux vis plus basses que tu as ajouté)  de manière à avoir au moins une vis qui travaille en cisaillement plutot que toutes en traction. Peut-etre une question d'encombrement ?
Revenir en haut Aller en bas
jussdo

avatar

Masculin Nombre de messages : 73
Age : 45
Localisation : centre
Date d'inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   1/4/2014, 13:06

au fou !!!  albino
Revenir en haut Aller en bas
macpepr

avatar

Masculin Nombre de messages : 549
Age : 58
Localisation : Arnouville (95)
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   1/4/2014, 14:39

Eldudo a écrit:
.../...
Juste une remarque, si possible j'aurais conservé la fixation d'origine (avec les deux vis plus basses que tu as ajouté)  de manière à avoir au moins une vis qui travaille en cisaillement plutot que toutes en traction. .../...
C'était une possibilité. Intuitivement, je voulais que la coiffe soit plaquée intimement avec la patte du cadre pour reporter l'effort sur les soudures. C'est purement intuitif et il n'y a pas franchement de raisonnement très scientifique dans ce choix. Dans mes souvenirs du lycée, la résistance au cisaillement est la moitié de celle en traction. J'ai bon ?
Revenir en haut Aller en bas
Eldudo

avatar

Masculin Nombre de messages : 374
Age : 30
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   1/4/2014, 14:58

macpepr a écrit:
Citation :
 Dans mes souvenirs du lycée, la résistance au cisaillement est la moitié de celle en traction. J'ai bon ?

Exactement, c'est même grosso modo 70%. Mais comme tu as fait un montage en chape tu as deux point de cisaillement au lieu d'un donc, en simplifiant,  tu as divisé l'effot par deux. Au final la résistance sera meilleur en cisaillement, sans dire qu'en plus la vis est de plus grande section.

Mais tu es obligé de garder une ou deux vis en traction pour éviter la rotation de la coiffe  albino 

C'est juste pour discuter, absolument pas une critique  w01
Revenir en haut Aller en bas
macpepr

avatar

Masculin Nombre de messages : 549
Age : 58
Localisation : Arnouville (95)
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   1/4/2014, 16:46

Eldudo a écrit:

C'est juste pour discuter, absolument pas une critique  w01
Je l'avais bien pris ainsi. En plus et en y réfléchissant de nouveau, je pense que tu as raison sur la pure question de reprise des efforts. Dans mon montage, j'intégrerai des cales sous les trois vis de 8 pour faire varier la hauteur de la coiffe. Du coup, les vis de 8 serviront aussi à tenir en place les dites cales.
Revenir en haut Aller en bas
rogerboldor
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 5704
Age : 71
Localisation : montfermeil
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   1/4/2014, 17:56

Comme d'habitude , un travail d'usinage qui ne tient pas compte des heures nécessaires pour cette très belle réalisation , je me pose une question sur la direction des efforts subis à cet endroit et sans vouloir critiquer , je trouve que le bras de levier en torsion sur le tube qui tient tout l'monde est pratiquement doublé ? voir si un renfort au dessus ne serait pas réalisable entre les deux tubes du cadre qui vont en reprendre plein la tête en l'état............... innocent

_________________
-celui qui veut faire quelque chose trouve un moyen
-celui qui ne veut pas le faire trouve une excuse

La connaissance s'acquiert par l'expérience. Tout le reste n'est que de l'information. (A. Einstein)

Un pessimiste fait de ses occasions des difficultés,et un optimiste fait de ses difficultés des occasions.

"L'un des grands plaisirs de la vie est de faire ce que les autres prétendent que tu ne sauras pas faire."
Walter Bagehot
Revenir en haut Aller en bas
Eldudo

avatar

Masculin Nombre de messages : 374
Age : 30
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   1/4/2014, 18:53

C'est clair que le bras de levier va augmenter l'effort mais de la à déformer en torsion ?

Si quelqu'un me donne les efforts etc... je veux bien faire la simulation  w01
Revenir en haut Aller en bas
thierysp

avatar

Masculin Nombre de messages : 211
Age : 54
Localisation : saint priest
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   1/4/2014, 19:02

N'y connaissant rien en effort de résistance de matérieaux, je me pose la question.
Tout l'effort n'est il pas reporté sur la soudure du tube transversal vis à vis du bras de levier plus long?
Si c'est une question conne. Expliquer moi le pourquoi du comment.
Si je fais doublon avec le post de roger. Que les modos le supriment Cool !!! .
Revenir en haut Aller en bas
rogerboldor
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 5704
Age : 71
Localisation : montfermeil
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   1/4/2014, 19:42

Eldudo a écrit:
C'est clair que le bras de levier va augmenter l'effort mais de la à déformer en torsion ?

Si quelqu'un me donne les efforts etc... je veux bien faire la simulation  w01
on a un ressort qui subit une pression importante, je n'ai pas de chiffre exact mais 700KG me semble un bon début pour la simulation , le bras de levier d'origine , enfin les basculeurs , sont surmultipliés , la course de l'amortisseur est d'environ 40mm pour un débattement de la roue de 150mm environ donc un rapport de 4 à 1 environ 200kg sur la roue feraient donc près de 700kg si ces données sont justes...................... Question

_________________
-celui qui veut faire quelque chose trouve un moyen
-celui qui ne veut pas le faire trouve une excuse

La connaissance s'acquiert par l'expérience. Tout le reste n'est que de l'information. (A. Einstein)

Un pessimiste fait de ses occasions des difficultés,et un optimiste fait de ses difficultés des occasions.

"L'un des grands plaisirs de la vie est de faire ce que les autres prétendent que tu ne sauras pas faire."
Walter Bagehot
Revenir en haut Aller en bas
macpepr

avatar

Masculin Nombre de messages : 549
Age : 58
Localisation : Arnouville (95)
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   1/4/2014, 23:15

Le rapport des biellettes est plutôt de 1 à 2. L'amorto a une course d'environ 80 mm avec un ressort de 9,5 DaN par mm plus une butée caoutchouc dont je ne connais pas la "constante" (parce que le caout' ne réagit pas vraiment linéairement). L'axe de l'amortisseur est à environ 50 mm de l'axe du tube (~diam 20, toile de 2, longueur ~200) en acier courant qui reprend tout en torsion si on considère que la soudure ne cassera pas vu sa longueur.
On peut dire en effet que l'effort sur ce tube est doublé par rapport à l'origine. On peut dire aussi que je l'ai vu faire par celui qui me sert de modèle et que ça tient depuis deux saisons.
On peut dire aussi que j'y aurais passé beaucoup moins de temps en soudant deux plaques en acier bien épaisses. Mais j'aurais trouvé ça moche. Le coeur a ses raisons que la raison ignore ...
Revenir en haut Aller en bas
macpepr

avatar

Masculin Nombre de messages : 549
Age : 58
Localisation : Arnouville (95)
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Modifs sur le bras osc.   23/9/2014, 01:20

Depuis des mois que je regardais ce bras oscillant qui a vécu une première vie sur une 250 KR1, sa tronche ne me revenait pas.
 
Ce sont ces vilaines pattes et le système de tension de chaîne qui m’indisposaient. Pour épargner mes nerfs dans le futur, je rêvais d’un ensemble sur lequel tout reste en place lorsqu’on démonte la roue, comme sur les motos d’endurance quoi. Celles où on ne s’autorise pas de devoir confier le boulot à une déesse indienne et à ses multiples mains habiles. Sauf que pour supporter les pièces d’un tel système, les vilaines pattes d’origine ne collent pas.
Adieu les pattes !
 
Ca c’était facile, les ennuis commencent. Il faut agrandir la fraiseuse, particulièrement sa table qui avec 200 mm de large a du mal à accueillir les 60 cm du bras. Après de longues réflexions et avouons-le des tentatives finies en impasses, j’opte pour des rallonges. Pour une table, finalement …
Deux bouts d’IPN usinés ensemble avec les faces aussi parallèles que le donne la machine feront l’affaire. Au final, il y a 3/100 ème de défaut de planéité. Pas mal.
 
Fort de ce magnifique montage, j’attaque le bras. Pour commencer, une lichette minimale dessus/dessous pour avoir les chants du bras planes et parallèles.
 
Changement de bridage et mise à longueur proprement des parties coupées plus ou moins sauvagement au départ. Les tubes rectangulaires sont coupés plus courts qu’à l’origine. A l’occasion, cela permettra de raccourcir l’empattement. Dans l’autre sens, des pattes plus longues vers l’arrière permettront de rallonger l’empattement si besoin est.
 
Les nouvelles pattes seront taillées dans ce bloc d’alu …  
 
… coupé pour commencer en deux demi blocs et un chouïa qui part rejoindre mes réserves de « petits bouts qui peuvent servir un jour ».
 
Usinage propre de toutes les faces, à environ 2 mm des cotes définitives. On verra pourquoi cette réserve un peu plus loin.
 
Réalisation de tenons qui viendront à l’intérieur des tubes. Kawasaki n’avait pas pris cette précaution en soudant bord à bord les pattes sur les tubes. Bon, moi je n’ose pas.
 
Petit travail d’allègement par l’intérieur des tenons.
 
Ebauche des glissières de coulisseaux.
 
Ebauche des lumières d’axe.
 
Autre travail d’allègement, déjà que je suis parti pour alourdir le bras de 500 g par rapport à la version originelle.
 
Préparation des tubes en vue des soudures.
 
Après soudure.
 
L’alu a bien des qualités, mais aussi le défaut de se déformer lors de la soudure. C’est là qu’on a l’explication des 2 mm de réserve évoqués plus haut. La mise aux cotes définitives se fait après soudure en usinant l’ensemble soudé. Retour des rallonges de table et calage précis, en particulier des deux vés sur lesquels est posé l’axe de bras oscillant. Tout doit être bien parallèle ou perpendiculaire à cet axe qui indirectement fait le lien avec la roue avant. On aperçoit un comparateur contre les vés qui sont calés à moins de 2/100 ème par rapport à la tête de la fraiseuse.
 
Photo prise pendant l’usinage d’une des faces internes des pattes.
 
Surfaçage du dessus.
 
Mise à longueur définitive de l’arrière.
 
Basculement et calage de la tête de la fraiseuse. Le comparateur de chôme pas.
 
Finition des glissières et des lumières.
 
Gravage des repères de tension de chaîne. Un trait tous les 2,5 mm, soit deux tours sur les futures vis de réglage
 
Le tout terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 17304
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   23/9/2014, 05:57

albino bounce bounce bounce

_________________
- Les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît
- Traiter son prochain de con n'est pas une insulte, c'est un diagnostic  !!!!
- Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal : C'est le courage de continuer qui compte. W.Churchill.

-"le problème, c'est que ça me grippe les carbus. Même quand je coupe, les gaz restent en grand"
-"ça doit les changer....."  casse     Joe Bar Team
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fmsp.net/forum.htm
rogerboldor
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 5704
Age : 71
Localisation : montfermeil
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   23/9/2014, 06:03

Maintenant , contrôle des fixations du bras oscillant dans le cadre , ça c'est au laser bien sûr................

super boulot très belle méthode d'usinage.
J'avais fait des rallonges de bras pour un 1000 GSX r de 2005 pour un side mais en beaucoup plus simple. Bravo Bravo Bravo Bravo

_________________
-celui qui veut faire quelque chose trouve un moyen
-celui qui ne veut pas le faire trouve une excuse

La connaissance s'acquiert par l'expérience. Tout le reste n'est que de l'information. (A. Einstein)

Un pessimiste fait de ses occasions des difficultés,et un optimiste fait de ses difficultés des occasions.

"L'un des grands plaisirs de la vie est de faire ce que les autres prétendent que tu ne sauras pas faire."
Walter Bagehot


Dernière édition par rogerboldor le 23/9/2014, 11:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
franck

avatar

Masculin Nombre de messages : 3273
Age : 52
Localisation : alsace
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   23/9/2014, 06:14

beau boulot, curieux de voire comment fonctionne le système qui permet de garder la couronne en place lors du changement de roue
Revenir en haut Aller en bas
macpepr

avatar

Masculin Nombre de messages : 549
Age : 58
Localisation : Arnouville (95)
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   23/9/2014, 08:15

franck a écrit:
 curieux de voir comment fonctionne le système qui permet de garder la couronne en place lors du changement de roue
Ca, c'est compliqué, lourd et pas prévu, il faudra toujours faire sauter la chaîne. Ma référence à l'endurance reste juste, beaucoup d'équipes procèdent ainsi : retrait de la broche, avancer la roue, dégager la chaîne, déposer la roue.
Revenir en haut Aller en bas
franck

avatar

Masculin Nombre de messages : 3273
Age : 52
Localisation : alsace
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   23/9/2014, 08:42

macpepr a écrit:
franck a écrit:
 curieux de voir comment fonctionne le système qui permet de garder la couronne en place lors du changement de roue
Ca, c'est compliqué, lourd et pas prévu, il faudra toujours faire sauter la chaîne. Ma référence à l'endurance reste juste, beaucoup d'équipes procèdent ainsi : retrait de la broche, avancer la roue, dégager la chaîne, déposer la roue.

et tu supprimes les entretoises alors ?
Revenir en haut Aller en bas
macpepr

avatar

Masculin Nombre de messages : 549
Age : 58
Localisation : Arnouville (95)
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   23/9/2014, 11:55

Les entretoises restent attachées à la roue ou au bras. Surtout, elle ne se baladent pas ces sal...
Revenir en haut Aller en bas
franck

avatar

Masculin Nombre de messages : 3273
Age : 52
Localisation : alsace
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   23/9/2014, 12:04

je vais attendre pour voir comment tu les attache alors ..
Revenir en haut Aller en bas
GGer82

avatar

Masculin Nombre de messages : 941
Age : 51
Localisation : tarn & garonne
Date d'inscription : 16/06/2010

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   23/9/2014, 12:25

Beau boulot albino albino albino albino
Revenir en haut Aller en bas
macpepr

avatar

Masculin Nombre de messages : 549
Age : 58
Localisation : Arnouville (95)
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   23/9/2014, 14:59

franck a écrit:
je vais attendre pour voir comment tu les attache alors ..
Remonte dans le topic/fil, au niveau du montage de la roue avant. Ce sera la même technique à l'arrière.
Revenir en haut Aller en bas
macpepr

avatar

Masculin Nombre de messages : 549
Age : 58
Localisation : Arnouville (95)
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Système de tension de chaîne.   2/10/2014, 23:34

Suite des travaux sur le bras oscillant et en principe fin de cette partie. Croisement de doigts, prières, invocations de Sainte Gamelle et tout et tout pour ne pas y revenir. Il y a encore des copeaux à faire ailleurs.
Pour cette partie, le métal a commencé par tomber sur ces blocs propres, perpendiculaires et parallèles qui vont devenir les coulisseaux porte-broche.
 
Quelques étapes des transformations successives, pour une présentation sans commentaires.
 
 
 
 
 
Le coulisseau de droite est taraudé afin de faire l’économie d’un écrou et d’une rondelle qui auraient tendance à se balader.
 
Réalisation des tendeurs de chaîne proprement dits. A l’origine, c’est une vis « six pans creux sans tête » (en bas) sur laquelle est soudé et usiné un épaulement (pièce finie en haut).
 
Détail de la liaison entre la vis et le coulisseau.
 
Monté avec la plaque taraudée qui fermera la coulisse sur l’arrière du bras.
 
Les diverses pièces en place sur le bras, côté droit puis gauche.
 
 
Présentation de la future broche qui n’est pour l’heure qu’un truc récupéré. Peut-être un axe moteur. Ca dépasse !
 
Encore une pièce qui traînait peinarde au fond d’une boîte depuis des années : cet écrou de 36 sur plats dont le diamètre intérieur correspond à peu près à l’embout de l’axe de récup’.
 
Ce n’est plus de l’à peu près, l’écrou s’enfile sur l’axe. Un gros chanfrein recevra la soudure qui unira ces deux pièces pour le meilleur (le pire n’est pas envisagé à ce stade de l’aventure).
 
Une petite séance de TIG.
 
Ecrou et axe bruts de soudure.
 
Les mêmes après usinage. Au passage la broche est percée sur toute sa longueur.
 
La photo n’est pas nette, on se demande ce que regardait l’autofocus. Cher lecteur, ton regard acéré aura deviné un embout conique en matière plastique (du POM) qui va s’enquiller dans le trou de la broche.
 
La partie cylindrique du téton est au diamètre intérieur du taraudage dans le coulisseau. La partie conique guide les filets l’un vers l’autre lorsque la broche est enfoncée avant serrage.
 
Les diverses pièces en place, vues du côté droit. Comme souhaité au départ, lors du retrait de la broche, tout reste en place. Seule la rondelle située sous le six pans risque de jouer les filles de l'air (de l'autre côté). Mais comme il n'y a qu'elle à surveiller, il faudrait qu'elle soit particulièrement mal intentionnée pour oser essayer de faire chier son monde cette pute !
 
Une petite question reste en suspens : quelle sera la traction sur le coulisseau et donc sur l’épaulement du tendeur lors d’une accélération brutale ?
En cas de casse, un « plan B » est prévu.
Revenir en haut Aller en bas
rogerboldor
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 5704
Age : 71
Localisation : montfermeil
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   3/10/2014, 05:22

Bonjour , bel usinage on pourrait dire comme d'habitude avec toi , la question de la résistance du tendeur à l'endroit du tirage de la vis dépendra de la force de serrage de la broche , pas assez serré , c'est l'épaulement fendu qui  s'ouvrira......................
le filetage à la place de l'écrou me plait moyennement , sujet à surveiller  albino

_________________
-celui qui veut faire quelque chose trouve un moyen
-celui qui ne veut pas le faire trouve une excuse

La connaissance s'acquiert par l'expérience. Tout le reste n'est que de l'information. (A. Einstein)

Un pessimiste fait de ses occasions des difficultés,et un optimiste fait de ses difficultés des occasions.

"L'un des grands plaisirs de la vie est de faire ce que les autres prétendent que tu ne sauras pas faire."
Walter Bagehot
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prépa Kawa 750 GPZ 83 pour la Vitesse en Moto Ancienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel tube utiliser pour un cadre de moto ?
» Camera pour la vitesse
» démareur pour passage de Verto à pré-Verto
» Cherche Pass pour VMA
» kawa martin à air

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM DES MOTOS SPECIALES :: VOS PROJETS/MECANIQUE GENERALE :: RACING-
Sauter vers: